Навигация Български English Русский Deutsch Romanian

17

Les curiosités de Varna

Nécropole chalcolithique de Varna


La nécropole chalcolithique de Varnа a été découverte par hasard en 1872 lors de travaux d'excavation pour la pose de câble téléphonique dans la Zone industrielle Ouest. A une profondeur de 1,40 m Raycho Marinov a trouvé beaucoup d'objets en or, tout comme des outils en cuivre et en silex. Cela se passe au bord nord du lac de Varna, à quelques 200 mètres de l'eau. Sur le terrain des excavations s'étendant sur 3000 mètres carrés ont été découvert au total 294 tombes contenant un grand nombre d'objets  et quelques trouvailles isolées, se rapportant à l'énéolithe - la fin de l'époque chalcolithique. Une partie de la nécropole a été détruite par le temps. Actuellement, la partie principale des trouvailles de la nécropole se trouvent dans le Musée archéologique de Varna, et une plus petite parte - dans le Musée historique national à Sofia.
D'après les études de scientifiques japonais en 1974, réalisées par une méthode au radiocarbone, la plupart des objets de la nécropole sont datés de la période entre 4600 et 4200 av. J-C.
Les trouvailles en or ont un poids de 6,5 kg en un total de 3000 objets. Cette quantité dépasse à plusieurs reprises tout l'or de l'époque du cuivre et de la pierre qui avait été trouvé dans tout le monde. C'est pour cela qu'on l'appelle un trésor. La concentration en or en lui est la plus grande. Les ornements en or sont divisés en 28 types. La pureté de l'or est de 23,4 carats - presque pur. L'extraction de cette quantité d'or exigeait beaucoup de temps et de la patience, ainsi que des connaissances sur les techniques spécifiques du raffinement. Une partie insignifiante des trouvailles ont une impureté d'argent ou de cuivre, mais c'est un phénomène naturel.
A proximité de la nécropole ont été découvertes encore 3 tombes qui n'en font pas partie et qui sont même datés d'une époque encore plus ancienne - la période chalcolithique moyenne, ou bien environ 5000 av. n. e. Dans une de ces tombes a été trouvé un bracelet de cylindres en or. La trouvaille est du même peuple qui avait habité l'endroit, mais d'une période antérieure. En effet, le bracelet est la plus ancienne trouvaille de toutes celles qui sont exposées dans la salle.
Les trouvailles de la nécropole fournissent sans équivoque des indications sur l'existence d'unе forme de gouvernement d'État. Le commerce et les métiers se distinguent clairement de l'agriculture et l'élevage. Dans la tombe du souverain (no 43) est posé la lance du côté gauche - le pouvoir militaire, et du côté droite un objet en cuivre et silex, le plus probablement un sceptre. Les cadeaux funéraires expriment clairement la division sociale. Sur un total de 6,5 kg d'or, 5 kg sont concentrés dans seulement 3 tombes symboliques et 43 dans la tombe du souverain.
Des squelettes trouvés dans les tombes, 99 sont dans une position étirée et 67 sont dans une position recroquevillée (hocker). La mise en tombe des cadavres en positions droite se pratiquait surtout pour les hommes. Les tombes avec des corps recroquevillés sont surtout à des enfants et à des femmes. Les tombes vides ont été préparées pour un usage futur, mais ne contiennent rien. Les tombes sans squelette sont soit avec des cadeaux funéraires soit avec des visages en argile = symboliques. Les tombes symboliques sont au nombre de 57.
Il y a une thèse selon laquelle certaines des tombes symboliques riches sont des cénotaphes - des personnes qui sont mortes loin de leur maison et qui ne peuvent pas être enterrées. Il est possible qu'ils aient été victimes des dieux, parce qu'il y avait des vêtements symboliquement enfouis dedans.
Près du lac de Varna ont été trouvés 8 établissements de l'âge de pierre et de cuivre. Ils ont été submergés lors de l'élévation du niveau de l'océan mondial. Il est fort possible que la nécropole servait aux besoins de plusieurs d'entre eux, et peut-être de tous.
Le peuple de la nécropole est le gagnant de "Culture Varna". Elle avait vécu sur le littoral de la mer Noire, dans le nord de la Bulgarie, jusqu'à Dourankoulak, où des traces de ses phases antérieures ont été trouvées. Même aujourd'hui, on ne sait pas exactement ce qui est arrivé à la population qui a construit la nécropole, il n'y a aucune preuve qui puisse nous permettre faire la conclusion qu'elle avait été tuée ou bien qu'elle avait quitté le territoire. Il se peut que cette culture ait été détruite par un cataclysme naturel ou assimilée par d'autres au fil du temps.

curiositésde Varna

Le jardin maritime

Le jardin maritime

Le Jardin maritime est un des symboles de la ville de Varna. Il a disposé ses belles allées fraîches le long de toute la promenade littorale dans...
En savoir plus Voir tout
Ajouter un objet
  • Où rester
  • Quelque chose à manger
  • Le magasinage